Blog

  • AFIA MAMA Asbl
  • Femmes Leaders
  • Les femmes leaders de la RDC souhaitent la bienvenue à la Rep. Spéciale du SG des Nations Unies et nouveau chef de la MONUSCO

Les femmes leaders de la RDC souhaitent la bienvenue à la Rep. Spéciale du SG des Nations Unies et nouveau chef de la MONUSCO

Facilitée par ONU Femmes, une session de bienvenu a été organisée cet après-midi du 19 février 2018 en l’honneur de la nouvelle Représentante Spéciale du Secrétaire General et Chef de la Mission de stabilisation de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo – MONUSCO Mme Leila Zerrougui, qui a eu à échanger avec les femmes du Réseau des Femmes Leaders africaines (AWLN) de la République démocratique du Congo.

L’activité a connu la présence de plus de 250 femmes leaders venant de plusieurs secteurs ; elle a été modérée par la Ministre provinciale du Genre de Kinshasa, Mme Thérèse Olenga. Elle a présenté la cérémonie comme une occasion pour les membres du réseau AWLN d’accueillir Mme Leila Zerrougui « à la congolaise ». L’agenda de la session proposait un mot des 3 « Pionnières » congolaises du Réseau des Femmes Leaders Africaines, un message des femmes du secteur privé délivré par Mme Eliane Mukeni, un message d’Anny Modi représentant les jeunes femmes leaders, un message des femmes vulnérables et en situation d’handicap représentées par Mme Irène Esambo et un message de la Générale Virginie Amatu Kiala représentant les femmes en Uniformes. Elles ont toutes exprimée, dans une unité remarquable, l’engagement du Réseau des Femmes Leaders, à accueillir l’une des pionnières du Réseau et à soutenir sa nouvelle et importante mission en RDC.

Les pionnières congolaises du Réseau des femmes leaders africaines, telles qu’introduites par Mme Awa Seck Ndiaye, Représentante d’ONU Femmes en RDC, furent les 3 participantes de la RDC au Forum de haut niveau sur les femmes leaders pour la transformation de l’Afrique organisé à New York du 31 mai au 2 juin 2017 pour établir le Réseau AWLN. Ces trois pionnières, notamment Mme Marie-Madelaine Kalala de la Société Civile, Mme Marie-Louise Mwange de la majorité présidentielle et Mme Eve Bazaiba de l’opposition, ont chacune partagé leurs messages avec Mme Leila Zerrougui qui était aussi participante au Forum de New York en 2017.

Pour Mme Marie-Thérèse Kalala, avoir Mme Leila Zerrougui comme numéro un de la MONUSCO est un plaisir pour les femmes de la RDC : « En tant que femmes, nous qui nous battons tous les jours pour nos droits, nous savons qu’il y a une oreille attentive qui sera là pour nous, surtout pendant cette période où nous nous préparons pour les élections. » Mme Marie-Louise Mwange a renchéri en disant que c’était une grande joie que le choix du Secrétaire Générale des Nations Unies soit porté sur une personne qui connait mieux la RDC et qui est également pionnière du Réseau des femmes leaders africaines. Honorable Eve Bazaiba, a quant à elle salué l’effort du Secrétaire Général à promouvoir la parité et le leadership féminin au sein même du Système des Nations Unies.  Elle a émis le souhait de voir le mandat de la MONUSCO aboutir finalement à des résultats concrets sous le leadership de Mme Leila Zerrougui afin que la RDC puisse se focaliser sur les Objectifs de développement durable – ODD.

 Mme Eliane Mukeni a souhaité le bienvenu à la RSSG et l’a exhortée à soutenir les efforts très appréciés d’ONU Femmes en RDC, pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin. D’autre part, Mme Irene Esambo, Mme Annie Modi et la  Générale Mme Virginie Amatu Kiala ont toutes exprimé leur gratitude pour l’espace Réseau des Femmes Leaders Africaines, et ont réitéré leur engagement à soutenir le nouveau RSSG dans sa mission.

La Ministre du Genre, Enfant et Famille de la RDC, Mme Chantal Safou a dans son intervention tenu à rappeler que la RDC aura besoin de l’expertise de la Représentante Spéciale, non seulement en sa qualité de chef de la MONUSCO mais aussi parce qu’elle a de l’expérience en ce qui concerne le Congo mais aussi en sa qualité de femmes leaders africaine.

En Concluant cette session ; Mme Leila Zerrougui à remercier l’audience pour l’accueil chaleureux : « L’honneur que vous me faites c’est plus du courage que vous me donner qui me dit que je dois réussir. » Elle a continué en disant que pour elle, l’objectif primordial c’est d’abord de faire en sorte que les choses se stabilisent et que les élections se passent dans les meilleures conditions et qu’elles soient acceptées par la majorité des congolais.

Mme Leila Zerrougui s’est réjouie de voir que les jeunes filles font partie du groupe des femmes leaders : « aujourd’hui vous m’avez fait un grand plaisir parce que vous m’avez emmené les jeunes. Parce que moi je suis professeur ! Et on ne peut pas construire un pays comme la RDC sans inclure un groupe qui constitue plus de la moitié de sa population. »  C’est sur un engagement de soutien au renforcement du leadership féminin et d’appui aux efforts fournis pour la promotion de l’égalité des sexes que la séance s’est clôturée.

Photo de famille avec les jeunes filles leaders. Photo: UN Women DRC


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*


Si le bien être de la femme est aussi votre passion

contribuez avec un don

AFIA MAMA

Calendrier

février 2019
L M M J V S D
« Avr    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

NEWS LETTER

We will notify you about our organization's current situation. Subcribe Now