Blog

  • AFIA MAMA Asbl
  • Non classé
  • RDC : Café juridique sur le droit à la santé sexuelle et reproductive : AFIA MAMA Asbl matérialise ‘’MAKOKI YA MWASI’’

RDC : Café juridique sur le droit à la santé sexuelle et reproductive : AFIA MAMA Asbl matérialise ‘’MAKOKI YA MWASI’’

L’Organisation non gouvernementale AFIA MAMA Asbl a organisé à Kinshasa un café juridique axé sur le droit à la santé sexuelle et reproductive, DSSR en sigle et l’avortement sécurisé.  Une activité qui s’inscrit dans le cadre de son projet ‘’ MAKOKI YA MWASI ‘’ ; projet qui vise améliorer le droit à la santé sexuelle et reproductive des femmes et filles en RD. Congo.  Ce projet a concerné deux villes de la RDC à savoir Kinshasa et Goma dans le Nord-Kivu.

La salle Garamba de l’immeuble administratif a connu une ambiance particulière le mercredi 22 juin 2022 à Kinshasa. Enseignants, acteurs judiciaires, ceux de la santé, membres de la communauté et autres leaders religieux ont rehaussé de leur présence ce café juridique qu’a organisé AFIA MAMA dans le seul but d’apporter l’information sur le droit à la santé sexuelle et reproductive des femmes et jeunes filles. Egalement faire connaitre à l’opinion ce que dit l’accord de Maputo quant à la problématique de l’avortement sécurisé.   

 Dans son mot d’introduction, la Directrice Exécutive de AFIA MAMA Anny MODI a donné la motivation de sa structure à organiser ce café juridique sur le DSSR. Il s’agit notamment du taux élevé de la mortalité due aux avortements clandestins et apporter l’information nécessaire dans le cadre du protocole de Maputo qui spécifie le cas autorisé pour les avortements médicalisés. « Ce qui nous a motivé c’est le taux de mortalité que nous avions constaté dans notre milieu du travail qu’est la communauté où nous faisons de la mobilisation communautaire pour l’accès au service de santé  », indique-t-elle. Et ce, avant de renchérir qu’initialement l’idée était de travailler dans la planification familiale pour qu’aucune femme ne tombe pas enceinte sans le vouloir mais qu’elle arrive plutôt à planifier avec qui et quand elle veut faire un enfant. « Cependant, dans l’exercice de ce travail dans la communauté, nous avions noté que beaucoup des jeunes filles et même des femmes mariées sont en train de faire leur vie en essayant de se débarrasser des grossesses non désirées. Nous nous sommes dit au lieu de perdre des vies, vaut mieux apporter de l’information de qualité afin de sauver ces vies-là », a fait savoir Anny MODI.

Apres ce mot de circonstance de la Directrice Exécutive d’AFIA MAMA qui a circonscrit l’activité, laquelle entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet MAKOKI YA MWASI, axe santé ; ç’en est suivi une série d’exposés. La première à prendre la parole est la sage-femme du Programme National de la Santé de la Reproduction, PNSR. Nono MITUNGU a exposé sur « l’ampleur de la situation des grossesses non désirées et les avortements dans le monde », d’où elle a relevé la monté du taux de la mortalité maternelle en RDC. Au Congo Kinshasa, les attentes sont de pouvoir atteindre zéro décès, a fait savoir la sage-femme ; cependant c’est l’un des pays où beaucoup de cas d’avortement se font par ignorance. « Ici en RDC notre taux de mortalité est de 846 décès par 100 mille naissances vivantes, plaçant ainsi la RD. Congo parmi les cinq pays champions dans le monde », a conclu Nono MITUNGU.  Pour elle, c’est pas juste que le manque d’information et l’ignorance des acteurs, élèves, étudiants et autres  par rapport à l’offre des méthodes contraceptives soient à la base de ce taux élevé alors que le pays a des centres de santé, des hôpitaux qui offrent des services de planification familiale et de service de soin complet d’avortement.

Ensuite, place a été laissé à d’autres interventions relatives au cadre juridique lié à la santé sexuelle reproductive, SSR. Parmi elles, on a noté celle de Me Sarah KALALA, d’Augustin BIYANDA, magistrat au parquet général de la Gombe et de Patrick BANGAMA, juge au tribunal de commerce de Kinshasa/Gombe. Tous ont martelé sur le protocole de Maputo, accord qui complète également la charte africaine de droits des peuples, est  un instrument juridique incorporé dans l’arsenal juridique de la RDC. L’Etat doit injecter les moyens suffisant pour la vulgarisation de ce texte de lois. « Beaucoup des personnes à travers le pays ne connaissent pas qu’un tel texte existe. Et que du fait d’une grossesse qui menace la santé de la femme, qui a été obtenu du fait d’un rapport sexuel incestueux ou d’un viol peut être pratiquement interrompu. Donc, on doit vulgariser ce texte des lois et injecter beaucoup de moyens aux prestataires de service ou à ces ONG qui concourent à la sensibilisation », a martelé le juge BANGAMA.

A l’issue de ce café juridique, riche en matière, la Directrice Exécutive de AFIA MAMA s’est dit satisfaite de la réussite de la journée du fait d’avoir atteint sa cible.  Moi, je suis contente, insinue-t-elle, parce qu’il y en a pour ceux qui pour la première fois ont eu accès  aux chiffres, aux statistiques. 

Anny MODI reste convaincu que de suite des statistiques fournies par le PNSR, beaucoup se sont rendu compte que le problème de l’avortement ne plus seulement un problème qui doit  se limiter au niveau de la moralité – c’est bien ou c’est mal – mais c’est devenu un problème de santé publique qui doit être prise en compte et priorisé pour qu’on arrive plus à connaitre des pertes en vies humaines en pensant qu’on protège la population or on l’expose du fait de la rétention de  l’information.

Retenons qu’avec ce projet MAKOKI YA MWASI, exécuté par AFIA MAMA et financé par IPAS International, AFIA MAMA vise contribuer non seulement à améliorer les droits et la santé sexuelle et reproductive des femmes et jeunes filles mais aussi à maintenir l’accès durable à la santé sexuelle reproductive, SSR y compris l’avortement sécurisé. Egalement, renforcer le pouvoir et le choix des femmes en matière de service de DSSR.

CellComAMA.


Comments (3)


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*


Si le bien être de la femme est aussi votre passion

contribuez avec un don

AFIA MAMA

Calendrier

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

NEWS LETTER

We will notify you about our organization's current situation. Subcribe Now