Blog

RDC-Kinshasa : 3ème édition de la Foire des Femmes des Médias.

Le go pour cette 3ème édition de la Foire des Femmes des Medias avait été donné par le ministre de la communication et des medias, qui a non seulement encouragé les organisatrices mais il a également loué l’initiative. « Je vous encourage dans cet exercice et resterai, comme ministre, très attentif aux discussions et surtout à leurs conclusions qui pourraient être une des contribution à l’apport de notre secteur dans la réalisation de la vision du Président de la République porté par le gouvernement », a dit Patrick MUYAYA.

 La cérémonie d’ouverture de ces assises qui ont durées trois jours, soit du mercredi 9 au vendredi 11 mars 2022, a eu lieu dans l’enceinte du collège BOBOTO à Kinshasa avec comme thème «  Promotion de l’autonomisation de la femme et du développement durable : un engagement pour les femmes des medias ».

Pour la première journée, l’on a  noté la présence de plusieurs femmes journalistes, des responsables de médias, des partenaires dont l’Internews, l’USAID, des représentants des ambassades de Suède et de la Suisse et également Afia mama, l’ONG de défense des droits de la femme et de la jeune fille que dirige Anny MODI.

Grâce NGYKE présidente de l’Union Congolaise des Femmes des Médias (UCOFEM) et organisatrice de la foires des femmes des médias.

« La Foire des Femmes des Médias est une activité organisée à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes célébrée chaque 8 Mars. Cette 3ème édition offre l’opportunité d’échange  et de partage d’expérience avec les différentes parties prenantes sur le rôle de la femme professionnelle des médias dans la réponse à la lutte contre le changement climatique et sur le leadership féminin et, d’une manière générale, dans la sphère médiatique en République Démocratique du Congo », a notamment dit Grâce Ngyke, principale organisatrice de cet évènement.

Les femmes journalistes posant avec le ministre de tutelle Patrick Muyaya ainsi que les partenaires.

Les journalistes appelés à s’engager dans la promotion des textes légaux garantissant les droits des femmes.

Les femmes des différents médias de Kinshasa ont été sensibilisées sur les textes légaux et règlementaires qui garantissent les droits des femmes et les instruments internationaux auxquels la RDC a adhéré en cette matière, la scolarité des jeunes filles comme moyen de lutte contre la discrimination en milieu professionnel et les défis, obstacles et opportunités de l’égalité des sexes au travail.  C’était le jeudi 10 mars 2022 au cours de la deuxième journée de cette 3ème édition de la Foire des Femmes des Médias.  ‘’ Nous continuons les travaux en panel avec les intervenants. La thématique de ce jour était basée sur la scolarisation de la jeune fille, un moyen de lutte contre la discrimination. Nous poursuivons les travaux ; vous avez suivi les différentes interventions des dames. Elles ont, parmi les recommandations ; demandé à ce que l’Etat congolais puisse mettre les moyens à la disposition des organisations de la société civile pour pouvoir faire la vulgarisation des certains textes’’, a indiqué Grâce Ngyke.

Vue des femmes en conférence.

De son côté, Brigitte SHARADI, secrétaire générale en charge du département national des femmes travailleuses à la Confédération Syndicale du Congo et l’une des panelistes à cette journée, a parlé des avancées enregistrées dans la promotion des droits des femmes en RDC ; insistant cependant, sur la conscientisation de ces dernières sur leur rôle à jouer dans cette lutte. ‘’ (….) Vous devez savoir que nous, en tant que femme, avons des problèmes spécifiques qui ne seront mieux défendus que par nous. Mais fort malheureusement, nous les femmes nous sommes la plupart de temps  dans la foule. Là où on a besoin de nous dans la prise de décision, on n’est toujours pas là, on est minoritaires. Et aujourd’hui comme les textes sont déjà là ce que nous sommes en train de faire, c’est conscientiser encore la femme. Nous savons que les pesanteurs socio-culturelles sont tellement ancrées en nous mais nous continuons à faire des sensibilisations pour que les femmes se lèvent de partout là où elles sont’’, a-t-elle affirmé.

Signalons aussi que les visiteurs et les participants à cette troisième édition ont visité les stands des médias où chaque journaliste a présenté les réalisations de sa maison de presse surtout en ce qui concerne la promotion de genre.

Rappelons que cet évènement  a été organisé par l’Union Congolaise des Femmes des Médias (UCOFEM) dirigée par Grace Ngyke, l’Association Congolaise des Femmes de Presse Ecrite (ACOFEPE) et différents partenaire dont l’Internews et USAID.

 


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*


Si le bien être de la femme est aussi votre passion

contribuez avec un don

AFIA MAMA

Calendrier

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

NEWS LETTER

We will notify you about our organization's current situation. Subcribe Now